La ligue internationale de lutte des peuples – Déclaration et appel à la solidarité pour les manifestations du 14 février

International League of People’s Struggle – Canada – See text in English below

La ligue internationale de lutte des peuples – Canada – Voir texte en français ci-dessous

Liga internacional de la Lucha de los Pueblos – Canada

 

ILPS Canada (La ligue internationale de lutte des peuples – Canada) – Déclaration et appel à la solidarité pour les manifestations du 14 février

Le 14 février, les «Soeurs en esprit» et les personnes qui les aiment et sont solidaires tiendront des vigiles et des manifestations pour témoigner de leur engagement envers le mouvement «L’ENLÈVEMENT DE NOS SOEURS DOIT CESSER!» (NO MORE STOLEN SISTERS).  Ce jour-là des femmes autochtones de la base et toutes les personnes qui sont solidaires avec elles élèveront leur voix et manifesteront dans les rues pour réclamer la justice et la tenue d’une enquête publique nationale sur les femmes autochtones disparues et assassinées.  Nous, membres d’ILPS-Canada, nous partageons leur revendications et leurs engagements et nous manifesterons dans la rue avec elles pour les appuyer.

La première veillée commémorative a eu lieu en 1991 au centre-ville de l’est de Vancouver, en réponse à l’assassinat d’une femme Salish de la Côte sur la rue Powell.  Des femmes, qui resentaient la colère, le désespoir et le deuil, ont pris des mesures pour organiser une marche annuel en mars, le jour de la Saint-Valentin, pour que les personnes puissent exprimer leur compassion et leur solidarité communautaire ainsi que leur engagement à mettre fin aux disparitions de femmes autochtones.  La marche des femmes en mémoire des victimes a continué au cours des années et se poursuit dans tout le pays pour honorer la vie des femmes disparues et assassinées et pour réclamer justice en leur absence.

L’Association des femmes autochtones du Canada (Native Women’s Association of Canada), dans le cadre du Programme Sœurs en esprit, signale que plus de 600 femmes autochtones ont été assassinées ou portées disparues au cours des 20 dernières années à l’intérieur des frontières établies politiquement pour constituer État-nation nommé Canada.  Les décès et les disparitions de ces femmes ont été ignorés, les crimes non pas été résolu et sont restés impunis.  Malgré les preuves évidentes qu’il s’agit d’un problème continu, le gouvernement fédéral a décidé, à l’automne 2010, de mettre fin au financement du Programme Sœurs en esprit.  Au lieu d’aider le Programme, le gouvernement a consacré 10 millions de dollars à un centre de la Gendarmerie royale du Canada pour les personnes disparues, qui est une institution qui n’a jamais mené adéquatement des enquêtes sur la disparition des femmes autochtones.  Pour poursuivre les actions menées jusqu’ici, nous devons nous mobiliser, toutes et tous, contre le féminicide continel des femmes autochtones et contre l’impunité qui incombe aux institutions d’État et aux personnes qui, au Canada, se dressent comme des sentinelles pour empêcher que la justice soit faite pour tous les peuples autochtones.

Notre organisation, ILPS-Canada, étend notre appui et notre solidarité aux courageuses femmes et organisations autochtones qui militent pour que la vie de nos sœurs disparues ne soit pas oubliée.  Leur souvenir nous encourage à continuer de lutter et d’exiger davantage pour les personnes avec lesquelles nous partageons notre sororité et notre fraternité.  Nous encourageons les membres de notre réseau à promouvoir les veillées et les manifestations prévues et à y participer.  Nous vous invitons à connaître la liste des «Manifestations du souvenir», qui auront lieu 14 février, en visitant le site: http://womensmemorialmarch.wordpress.com/national/

De plus, nous, de l’organisation ILPS-Canada, tenons à remercier les vaillants efforts déployés par les organisations locales de femmes qui, au sein de notre réseau, participent à la campagne de cueillette d’un milliard (One Billlion Rising Campaign), qui se déroulera également à partir du 14 février (http://onebillionrising.org/).  Des organisations telles que GABRIELA Philippines se sont engagées à organiser et à participer des «dansing flash mobs» et des activités de sensibilisation sur les événements liés la violence contre les femmes qui est due à l’ordre mondial impérialiste actuel.  Nous félicitons les personnes de notre réseau qui se mobiliseront le 14 février pour souligner les liens qui existent entre le patriarcat capitaliste existant, la politique économique, le développement agressif et la violence contre les femmes.  Nous saluons ces organisations, non seulement pour leur capacité de mobiliser les femmes et les hommes à «AGIR, DANSER et SE LEVER» le 14, mais aussi pour leurs efforts incessants à organiser, étape-par-étape, et l’empouvoirement des populations marginalisées pour que celles-ci deviennent les agents du changement nécessaire pour la construction d’une véritable démocratie et d’une authentique égalité.

Ainsi, le 14 février, nous avons, membres de l’ILPS-Canada, marcherons et danserons en solidarité avec les Sœurs en esprit d’ici et avec nos sœurs du monde entier, pour mettre fin à la violence contre les femmes.  Que ce jour nous permette de nous renforcer pour faire avancer nos engagements continuels, nos efforts et nos actions pour la réalisation de la libération nationale, de la démocratie véritable et de la libération sociale, qui, inévitablement, permettront de réaliser l’égalité sous toutes ses formes, les plus multiples et les plus variées.


ILPS Canada – Statement for Feb 14

On February 14 Spirit Sisters and those that love them will be holding vigils and marches demonstrating their commitment to “NO MORE STOLEN SISTERS”. Indigenous grassroots women and those who stand in solidarity with them will be raising their voices and rallying in the streets demanding justice and for a national public inquiry into Missing and Murdered Indigenous women.  We at ILPS-Canada share their demands, commitments, and will be taking it to the streets in support.

The first memorial vigil was held in 1991 in Vancouver’s Downtown Eastside in response to the murder of a Coast Salish woman on Powell Street. From anger, despair, and mourning women took action to create an annual march on Valentine’s Day to express compassion, community, and their commitments to end the disappearances of Indigenous women.  The women’s memorial march continues across this land to honour the lives of missing and murdered women and to demand justice in their absence.

The Native Women’s Association of Canada (NWAC) under the Sisters In Spirit Program reports that over 600 Indigenous women have been murdered or gone missing over the last 20-years within the politically constructed borders of the Canadian nation-state. The deaths and disappearances of these women have been ignored, gone unsolved, and unpunished. Despite clear evidence that this is an ongoing issue, the federal government decided in the fall of 2010 to end funding to Sisters in Spirit. Instead monies in the amount of $10 million have been dedicated to a central RCMP missing person centre; an institution that has historically failed to adequately investigate into reports of disappearing indigenous women. Building on the momentum of past actions we must rally together against the continual feminicide of Indigenous women and the impunity of Canadian state institutions and actors that stand as gatekeepers preventing justice for all indigenous peoples.

We at ILPS-Canada extend our support and solidarity to the courageous women and Indigenous organizations working to ensure that the lives of our lost sisters not be forgotten. Their memories inspire us to continue to demand more for those with whom we share a sisterhood. We encourage those in our network to promote and attend the vigils and walks taking place. For a list of the Feb. 14th Memorial Marches happing please visit: http://womensmemorialmarch.wordpress.com/national/

Additionally, we at ILPS-Canada would like to acknowledge the valiant efforts being made by grassroots women’s organizations within our network participating in the One Billion Rising Campaign taking place also on February 14 (http://onebillionrising.org/). Organizations, such as GABRIELA-Philippines have been engaging in dancing flash mobs and awareness raising events linking violence against women to our current imperialist global order. We commend those in our network who will be rising on Feb 14 highlighting the connections between existing capitalist patriarchy, economic policy, development aggression, and violence against women. We salute these organizations not only for their ability to mobilize women and men to “STRIKE, DANCE, and RISE” on the 14th, but also for their ceaseless efforts to step-by-step organize and empower marginalized peoples toward becoming agents of change striving toward genuine democracy and equality.

Hence on February 14, we at ILPS-Canada will march and dance in solidarity with the Spirit Sisters here and our global sisters aboard to end violence against women. Let this day invigorate us to push forward with our continued commitments, efforts, and actions for the realization of national liberation, genuine democracy and social liberation, which will inevitably bring about equality in its many and varied forms.

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s