Proposition pour la reconstruction du communisme au Canada et au niveau international

Le groupe «Reconstruction communiste Canada» (RCC) – Organisation communiste pour la reconstruction du PC du Canada et du Mouvement communiste international :

Voici quelques propositions sommaires sur lesquelles le groupe propose la reconstruction du communisme au Canada et au niveau international :
 

I) Description de RCC :

RCC est une organisation communiste qui vise la reconstruction :

  1. d’un seul Parti communiste au Canada – RCC est une organisation pré-Parti communiste : elle vise à reconstruire le Parti communiste du Canada (1921-1943), qui a sombré depuis 1943 dans le révisionnisme;
  2. d’un seul Mouvement communiste international.

II) Base d’unité de RCC avec les personnes et les groupes :

RCC affirme que l’unité des marxistes-léninistes, au Canada et dans le monde, doit obligatoirement être basée sur trois des principes de Marx et Engels, et de Lénine et de Staline:

  1.   la voie révolutionnaire;
  2. la dictature du prolétariat
  3. la confiscation des moyens de production entre les mains des capitalistes pour l’édification de l’économie socialiste.

III) La situation actuelle de RCC – Nos tâches essentielles :

1) ligne idéologique – RCC doit se distinguer par la formation théorique et idéologique de ses membres.  RCC, organisation qui prône et travaille pour le renversement du capitalisme et l’instauration du socialisme doit se distinguer par la justesse de ses analyses, de ses interventions, de ses textes, de ses connaissances, de ses explications, de ses mots d’ordre.

Les militantEs doivent constamment développer leurs connaissance, participer aux décisions de cellule, se raffermir par l’étude et les discussions internes, élever le niveau idéologique des masses et raffermir ses liens avec le prolétariat;

2) ligne politique – développer, comme Lénine en 1903 :

i.            le programme maximal de la révolution socialiste (les 3 principes fondamentaux);

ii.            le programme minimal du parti – toutes les luttes avant la révolution socialiste

  • pour le retrait du Canada de l’OTAN
  • pour la gratuité de tous les services (éducation, formation professionnelle, livres scolaires, soins de santé, médicaments et traitements divers, services sociaux, transports des travailleuses/eurs, etc.) pour étatisation de l’industrie automobile, pétrolière, minière, papetière, forestière, de l’eau, des lacs et des rivières, programme pour la révolution socialiste canadienne, etc.

3) ligne organisationnelle:

  • centralisme-démocratique
  • principe de critique et d’autocritique;
  • priorité du milieu d’organisation de RCC au sein du prolétariat
  • recruter prioritairement les éléments d’avant-garde du prolétariat (militants et dirigeants syndicaux prolétariens révolutionnaires d’avant-garde, etc.), leur donner une formation communiste, élever leur niveau, ne pas perdre de temps avec les éléments arriérés.
  • développer les cellules d’entreprises, de lieu (écoles, CÉGEP, universités) et de région;
  • nouer des liens et recruter l’avant-garde parmi les militantEs qui font parti des mouvements de masse et des luttes populaires;
  • créer des comités d’organisation et d’action avec les militantEs des mouvements de masse et de luttes populaires dans le but d’élever leur niveau politique
  • développer les fronts unis;
  • développer le front unique prolétarien

A. contre les conditions de base du capitalisme-impérialisme:

i)  l’exploitation des travailleuses/eurs ; l’oppression économique, politique et sociale des peuples par l’État capitaliste;

ii) le pillage des ressources qui nous appartiennent à tous par les compagnies nationales et transnationales;

B. contre les conséquences du capitalisme-impérialisme:

  1. la crise (économique, écologique, humanitaires, alimentaires, etc.),
  2. le fascisme et
  3. la guerre
  4. Importance du congrès de fondation.
  5. Importance des textes pré-congrès – RCC demandera à tous ses membres de présenter ses points de vue dans un texte pré-congrès (longueur maximale : 1 000 mots).  (Tous les textes reçus seront distribués à tous les membres longtemps avant le congrès et seront tous discutés au cours du Congrès.)
  6. Importance d’organiser des fronts unis (syndicats, luttes de libération  nationales, etc.) contre la crise, le fascisme et la guerre;
  7. Importance d’organiser un front unique prolétarien, dirigé par une organisation pré-parti communiste neutre

 

4) Notre direction, qui vient de se constituer, est réduite à trois personnes, mais nous devons raffermir notre unité idéologique par l’étude et les débats internes sur (1) la ligne idéologique; (2) la ligne politique; (3) la ligne organisationnelle:

  • Nous devons fonctionner selon les principes du centralisme-démocratique, originalement conçu par Lénine, allant de la critique à l’autocritique, dans un mouvement dialectique tant horizontal que vertical.
  • Nous devons ne jamais cesser de promouvoir l’étude et la recherche du marxisme-léninisme au sein de RCC :

a) étude des classiques du marxisme-léninisme, débats constants et perpétuels, congrès ordinaires et extraordinaires, séances de formation dans tous les domaines, etc;

b) participation à des rencontres internationales avec d’autres communistes de quelques tendances qu’ils soient;

c) surtout ne pas éviter aucun débat sous prétexte que la question a été résolue;

d) par définition le scientifique est toujours en constante et perpétuelle recherche de nouveaux faits, données ou expériences qui permettent de faire avancer sa science, il en est de même pour le militantE marxiste-léniniste
5) La promotion par RCC de l’unité des militantEs et des organisations marxistes-léninistes du Canada et du monde:

  • RCC a des liens rapprochés avec le Parti communiste révolutionnaire du Canada, mais également des divergences importantes avec lui.
  • RCC a établi des liens d’unité avec quelques organisations communistes et de front uni d’autres pays (États-Unis, France, Espagne, etc.);
  • RCC a déjà des liens avec une organisation en France, mais doit développer des liens avec d’autres organisations qui partagent les trois (3) principes fondamentaux.

(Le camarade Adélard Paquin a, en effet, établi des liens avec le camarade Vincent Gouysse et l’Organisation communiste de France http://www.communisme-bolchevisme.net/sites_communistes_page_des_liens_internet.htm. )

 

6) Pour conclure, RCC considère crucial:

  • les liens que les militantEs doivent établir entre la théorie révolutionnaire et la pratique quotidienne pour réaliser une véritable et authentique  praxis révolutionnaire de lutte de classes;
  • les tâches prioritaires suivantes :

i.            RCC a pour tâche de définir la ligne juste et correcte de la révolution socialiste au Canada;

ii.            RCC mène la lutte de classes en ne brisant jamais le lien entre la théorie et la pratique;

iii.            RCC mène, au sein du prolétariat et du peuple, un profond travail communiste d’agitation, propagande, organisation, analyse de classe de la société au Canada et dans le monde, débats entre les militantEs et les organisations marxistes-léninistes;

iv.            RCC doit réunir les éléments nécessaires (membres, programme d’études pour les membres, bibliothèque, films et vidéos, programme du parti (ligne théorique, ligne politique, ligne organisationnelle) nécessaire pour la reconstruction du Mouvement communiste canadien et du Mouvement communiste international.

 

Salutations communistes

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s