QU’ON LA VEUILLE POPULAIRE, DIRECTE OU PARTICIPATIVE, si on veut la démocratie, il faut changer le système !

Featured image

QUATRE CONDITIONS POUR UNE DÉMOCRATIE POPULAIRE

LA DÉMOCRATIE POPULAIRE, C’EST LE SOCIALISME !

Les capitalistes, leurs politiciens au parlement et les commentateurs bourgeois haïssent le socialisme et tout ce qui s’y rattache. Il faut voir avec quelle hargne le ministre Bachand, les Martineau, Pratte ou Lester se sont -déchaînés contre le manifeste de la CLASSE; le mot «gratuité» évoque pour eux le «cauchemar marxiste» et le communisme honni. Rien ne les défrise autant que d’entendre parler de «démocratie populaire» ou de voir remis en question les fondements de LEUR société. C’est que cette démocratie populaire appartient aux opprimées, et pas à la classe dominante. La démocratie bourgeoise, parlementaire et électoraliste, elle, appartient à la bourgeoisie. Devant le lamentable échec du gouvernement Charest à écraser par les moyens habituels le mouvement de lutte étudiant, nous avons en effet vu tous ces hurleurs bourgeois proposer leur «solution finale» pour éteindre la lutte populaire: ALLEZ VOTER! Vous vous prononcerez aux élections! Et bien sûr, du point de vue des bourgeois, ils ont raison!

Mais pour nous qui défendons les pauvres et parmi eux et elles bien des étudiantes, les opprimées, les exploitées en un mot, le prolétariat, et bien ils ont tort!

Les deux textes suivants proposent pour le second , de démontrer d’un point de vue historique en quoi consiste la démocratie actuelle au service des riches et pour le premier, les conditions pour l’établissement d’une véritable démocratie populaire. Ce point de vue de classe – c’est-à-dire qui reconnaît la lutte que se livrent les classes bourgeoise et prolétaire – éclaire bien le rôle que joueront les prochaines élections au Québec, dans le contexte actuel de la mobilisation historique du mouvement étudiant. Voulons-nous renforcer leur -démocratie ou devons-nous plutôt développer les formes de luttes et de démocratie propres à notre classe, celle des exploitées, des opprimées? Élections, parlementarisme, lobbyisme, sommets sur l’éducation ou l’économie: boycottons la démocratie bourgeoise sous toutes ses formes ! Préparons aujourd’hui la démocratie populaire pour une nouvelle société, développons les conditions nécessaires pour y arriver!

– Le Drapeau rouge
Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s