Déclaration du Parti communiste du Canada (marxiste-léniniste) sur la violence commise à Paris

LogoVIIICongres102

 

Le Parti communiste du Canada (marxiste-léniniste) condamne catégoriquement les crimes atroces qui ont été commis à Paris, en France, dans l’après-midi du 13 novembre.

Nous transmettons nos condoléances les plus profondes aux familles, amis et collègues des victimes et appelons à ce que des mesures marquées de sobriété soient prises qui ne font pas de la France et des peuples du monde des cibles de contre-violence. Des mesures qui privent encore plus le peuple de ses droits au nom de la sécurité de l’État français ne sont pas une réponse acceptable.

La violence réactionnaire qui a éclaté à Paris est dirigée contre le peuple qui n’est pas à blâmer pour l’instigation du terrorisme d’État mais en est la victime. Les tentatives de protéger l’État français qui privent le peuple de ses droits et font de sections du peuple des cibles d’attaques, sont mues par des motifs étroits et créent une situation encore plus dangereuse.

Le PCC(M-L) appelle ses membres et ses supporters à prendre ces événements très au sérieux, à demeurer calmes et à mobiliser leurs pairs pour tirer les conclusions qui s’imposent. Qui est derrière ces attaques ? Visent-elles à brouiller les cartes en ce qui concerne l’effort des États-Unis pour un changement de régime en Syrie, qui a maintenant enclenché une nouvelle ronde de violence comme on l’a vu avec le bombardement d’un hôpital d’Afghanistan par les États-Unis et les bombardements au Liban qui visaient le Hezbollah et d’autres actes du genre ?

Tout ceci illustre l’anarchie et la violence qui ont été déchaînées par la quête de domination mondiale des États-Unis au sein de laquelle le bloc de l’OTAN fait tout ce qu’il peut pour isoler la Russie et ne pas permettre une solution politique aux problèmes qui se sont fait jour.

Le PCC(M-L) réitère son opposition à l’usage de la force pour régler les conflits. Nous réitérons notre opposition à l’utilisation de l’État pour supprimer les droits du peuple au nom de la sécurité. Tout ceci montre que les solutions politiques ne font pas partie de l’ordre du jour des États-Unis et des puissances européennes ni de celui du Canada.

Au lieu de cela, ce sont des guerres civiles et du terrorisme d’État qui sont fomentés de façon à prendre le dessus. Cela ne doit pas passer !

 

Parti communiste du Canada (marxiste-léniniste)

14 novembre 2015

bureau@cpcml.ca

 

Source : http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2015/151117-AttentatsDeParis-PCCML.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s