Odessa en flammes : reconstitution

Avec la sortie du documentaire de Paul Moreira Ukraine : Les Masques de la révolution, la tragédie d’Odessa sort des oubliettes et refait parler d’elle. Le journaliste ukrainien Alexandre Sibirtsev s’est retrouvé à l’épicentre des événements, le 2 mai 2014. Il a assisté aux affrontements entre militants pro-russes et pro-Maïdan, et participé au sauvetage des Odessites coincés dans l’incendie de la Maison des syndicats. Un an plus tard, il restitue l’horreur, minute par minute, pour la revue ukrainienne Reporter.

histoireetsociete

Vous pouvez également consulter notre livre Marianne Dunlop et moi: URSS vingt ans après, retour de l’Ukraine en Guerre (Delga 2015) où les mêmes événements sont décrits avec des interviews, nous avons fait venir les mères d’Odessa, un secrétaire du parti communiste ukrainien. Nous nous sommes heurtés à l’omerta de la presse. Est-ce un hasard quand on sait que 95% de la presse française est aux mains de marchand d’armes et de milliardaires dont les centres d’intérêt n’ont rien à voir avec la presse. Si il y a eu une porte entrouverte avec canal +, un journaliste auquel on a laissé faire son métier c »est peut-être parce que le gouvernement français (avec l’assentiment des USA) s’interroge sur le bien fondé des sanctions contre la Russie (Macron. Le Foll) . Pendant ce temps vous êtes  gavés de mensonges flagrants. (note de Danielle Bleitrach)

42 personhttp://www.lecourrierderussie.com/international/2016/02/odessa-flammes-reconstitution/nes sont mortes dans l’incendie, dont 34…

View original post 3 861 autres mots

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s