Hyper activité américaine en Russie

Tout semble se mettre en place pour l’engagement du monde dans le conflit militaire le plus important depuis la fin de la « Guerre froide ». La machine de guerre impérialiste s’emballe à nouveau.

« Sur le plan politique, selon certaine informations, Alexey Navalny, jusqu’alors chouchou des occidentaux ayant bénéficié du support très concret des américains dans ses activités d' »opposition », n’a plus la côte à Washington qui cherche donc de nouvelles figures. Telle était semble t-il la mission de Van Dyken. La tâche est dure, les candidats ne sont pas légion, et surtout peu pressés d’être envoyés en première ligne alors que Vladimir Poutine bénéficie d’un soutien de plus de 80% de ses concitoyens. Il ne fait par ailleurs aucun doute qu’en cas de conflit avec l’OTAN, la population Russe ne sera pas encline à soutenir des agitateurs internes et règlera sans doute elle-même le problème!
Ces derniers temps, la majorité de l’Etat Major Russe se disait que notre potentiel de dissuasion nucléaire remplit son rôle et met le pays à l’abri d’une attaque. Alors que les américains face à l’échec de leur politique de « sanctions » et face aux victoires de la « force tranquile » de Vladimir Poutine (Crimée, Novorossya, Syrie) envisagent de plus en plus ouvertement une attaque directe contre la Russie, chaque jour plus nombreux sont ceux qui révisent leur position. Et le dicton « La meilleure défense, c’est l’attaque » revient en force au plus haut niveau à Moscou. La tolérance s’arrête là où commence l’intérêt de la Nation. »

La Russie aujourd'hui

org_plfz257

Alors qu’Obama attise les tensions contre la Russie en vue du sommet de l’OTAN qui s’ouvre demain à Varsovie, les américains en Russie redoublent d’activité.

Le mois dernier, Daniel Van Dyken, officier de la CIA en poste à Moscou sous la couverture de « troisième conseiller politique » est arrivé à se réfugier in-extremis à son ambassade après une mission de recrutement, malgré une tentative désespérée du FSB pour l’interpeller à l’entrée de l’ambassade. Ceci a d’ailleurs été l’occasion pour les USA de protester une fois de plus contre la Russie… (Vidéo de la tentative d’arrestation)

Dans l’optique d’un conflit militaire avec la Russie, les Etats-Unis préparent en effet l’organisation d’incidents à Moscou et St.Peterburg, dans le but évident de destabiliser le pays de l’intérieur. Cette fois, il ne s’agira pas directement de renverser le gouvernement Russe, mais d’ouvrir un front intérieur en synchronisation avec les attaques de l’OTAN.

Depuis…

View original post 333 autres mots

Advertisements

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s